SUPER SAMEDI – Djos Janssens – 07.09 > 10.11.2024

SUPER SAMEDI – Djos Janssens – 07.09 > 10.11.2024
21 juin 2024 Justine Mathonet

Fin 2023, une première rencontre avec l’artiste plasticien pluridisciplinaire Djos Janssens donne le coup d’envoi de ce qui deviendra l’exposition « Super Samedi ». Le Centre wallon d’Art contemporain est heureux de vous la dévoiler en cette rentrée de septembre 2024.

« Super Samedi » est une exposition d’envergure qui traite des dérives de notre société de consommation. Autour du slogan et des codes de la publicité, Djos Janssens s’est amusé à associer des travaux déjà connus à des installations grands formats réalisées in situ. Tout au long du parcours, le visiteur est invité à voyager à travers des espaces immersifs et réflexifs. Grâce à son langage plastique, Djos Janssens déconstruit les stéréotypes, superpose les sens de lecture, triture les contextes pour mieux nous y faire songer. L’ensemble des techniques et des supports utilisés dans l’exposition sont multiples : peintures sur toile ou murales, installations, adhésifs sur les fenêtres, arts textiles… Si la couleur est une composante essentielle du langage plastique de Djos Janssens, le mot l’est tout autant. Cette exposition ne déroge pas à la règle : les verbes s’enchaînent au fil des salles et plus le visiteur prend de la hauteur, plus le vertige s’installe. Pour notre Centre d’Art contemporain, les projets de cette nature entrent en totale adéquation avec nos missions : « parier » sur l’idée d’un artiste, l’accompagner durant son processus de réflexion, le conduire à faire naître son sujet dans l’espace.

L’objectif poursuivi avec cette exposition est de pouvoir insuffler un esprit critique à nos visiteurs mais aussi de sensibiliser les publics peu habitués à fréquenter des institutions muséales grâce à un dispositif de médiation adapté. C’est en prenant l’entière possession de la quinzaine de salles de La Châtaigneraie que Djos Janssens s’est donné le pari de rencontrer ces missions.

Chaque espace est associé à un verbe : parier, produire, accumuler, contester, lessiver, influencer, essayer…, ainsi qu’à une couleur particulière. Les espaces plus feutrés, quant à eux, servent d’« espaces tampons ». Entièrement blancs, ils présentent des œuvres ton sur ton, blanches elles aussi (jeu sur le mat et le brillant). La scénographie joue sur la délicatesse de ces œuvres, elles doivent être « cherchées » par le visiteur. Ces espaces proposent également des textes plus réflexifs aux visiteurs.

Justine Mathonet

 

« Lorsque Justine Mathonet, directrice du Centre d’art wallon d’Art contemporain m’a invité à réaliser une expo solo à La Châtaigneraie, j’ai souhaité m’engager dans une proposition où tous les éléments de ma pratique artistique et de ma démarche allaient se rencontrer : la couleur, les mots, le slogan, le texte, le contexte. Agencer quatorze salles pour une immersion totale du spectateur, en combinant installations, peintures, sculptures, vidéos a eu directement un écho auprès de l’équipe de La Châtaigneraie.

Le point de départ de cette exposition a été le titre : « Super Samedi » car je désirais un départ positif pour ensuite construire une narration à partir de celui-ci.

Aborder cette exposition c’est comme quitter les grands axes, les voies rapides, en prenant la contre-allée. Chaque salle est transportée par un verbe et celui-ci va orienter les réflexions qui l’accompagnent. L’exposition est organisée dans un esprit de déambulation depuis l’entrée jusqu’au dernier étage. Un voyage mental et physique qui oscille entre différentes réflexions sur nos sociétés et le monde qui nous abreuve. Il s’agit pour moi de troubler les codes classiques de la société de consommation, d’ébranler les images convenues et les stéréotypes.

Pour ce qui est du contexte, je m’interroge quotidiennement sur mon environnement et sur les sociétés qui nous englobent et celles qui nous entourent, avec leurs contradictions et leurs leurres. Mon travail est donc avant tout dirigé vers une pensée plastique où forme et fond sont d’abord pensés et analysés pour se confronter et se répondre, sur tous les supports et dans toutes les circonstances possibles.

« Super Samedi » est une exposition in situ où les éléments architecturaux qui composent le Centre d’art ont été pris en considération. ».

Djos Janssens

.

Animations et médiations

Performance « L’homme de ménage de l’art contemporain »

06.09.2024 – 19h

Une performance de Djos Janssens aura lieu le soir du vernissage autour de l’œuvre de Jacques Lizène qui se situe dans le parc, en face de l’entrée principale du Centre.

La performance amènera l’artiste à nettoyer l’œuvre de Lizène, Djos Janssens incarnera alors « l’homme de ménage de l’art contemporain ». Sur ses habits de travail seront floqués des mots, des slogans qui vont à l’encontre de toutes discriminations et à la négation de toute échelle sociale voire échelle de valeur.

Conférence-rencontre et visite guidée par l’artiste

12.10.2024 – 16h

Un moment de rencontre et de débat sera proposé au public en octobre. Il sera animé par Bernard Marcelis. Djos Janssens guidera également les visiteurs à travers l’exposition.

Dans le cadre de « Talk Talk », une organisation de OLA (Opérateurs liégeois en art). Plus d’infos : https://olaliege.com/talk-talk-2023

 + Présentation du catalogue trace de l’exposition !

Informations pratiques :

> Lieux

Centre wallon d’art contemporain – La Châtaigneraie

Chaussée de Ramioul, 19 – 4400 Flémalle

> Contact

CWAC – La Châtaigneraie – Justine Mathonet, directrice

justine@cwac.be

T 04 275 33 30

> Sites internet

www.cwac.be

> Dates

Vernissage et performance le vendredi 06 septembre 2024 à 18h30.

Exposition du 07 septembre au 10 novembre 2024.

> Horaires

Exposition accessible du mercredi au dimanche, de 14h à 18h ou sur rendez-vous.

Fermée lundi, mardi et jours fériés.

> Tarif

Entrée libre